Pourquoi collecter séparement nos déchets organiques (biodéchets)?

4 juin 2013 0 Commentaire

Consultants Naturels a été invité le 31 mai dernier aux 10 ans d’ACF. Agriculteur Composteurs de France est un réseau d’exploitants agricoles professionnels du traitement des déchets organiques par compostage. Cette journée a été l’occasion pour la société d’affiner ses connaissances du métier de composteur et d’étudier l’utilité (économique, sociale et environnementale) que représente la valorisation organique des déchets fermentescibles en exploitation.

Le réseau ACF fédère des exploitants agricoles qui proposent des services de valorisation de leurs déchets fermentescibles en compostage aux collectivités et aux entreprises.

En parallèle des activités d’ACF, l’association AMF, Association Agriculteurs Méthaniseurs de France œuvre à la promotion du métier de Méthaniseur.

Le réseau de composteurs regroupe 60 exploitants agricoles et fédère des exploitations aux pratiques de compostage très diversifiées : compost pour paysagiste, production de granulés bois, compostage de déchets verts, valorisation biomasse, vente de compost aux particuliers, vente de compost aux services des espaces verts des collectivités territoriales. L’action d’ACF, au cœur des territoires participe au développement local par la circulation des matières organiques. En 10 ans les membres d’ACF estiment avoir créé 200 emplois sur l’activité compostage et les métiers associés. La valorisation des déchets au niveau local permet de nourrir les sols par un retour de la matière organique. Les exploitants agricoles sont les plus à mêmes de connaître les quantités d’amendement dont ils ont besoin.

Tout commence par un geste simple : le tri à la source. La valorisation des déchets organiques (dit largement « biodéchets ») en un compost de qualité ne présentant pas de risques sanitaires est rendu possible par le tri à la source. Ce tri à la source se fait à la maison, sur le lieu de travail, en restauration (collective, commerciale, rapide, …). Le développement du compostage des déchets fermentescibles présente l’avantage d’organiser un retour au sol d’une matière organique riche et présentant une qualité sanitaire élevée. Le fait de séparer à la source les déchets alimentaires évite la contamination du compost par un déchet toxique (piles, peintures, huiles minérales, …). Il est plus simple d’un point de vu du processus industriel de gérer une matière pure car triée plutôt qu’un mélange qui nécessite une séparation.

La filière de valorisation organique et de méthanisation est soutenue par une réglementation qui incite les gros producteurs de déchets fermentescibles (tout type de restauration hors domicile) à les valoriser. La question ensuite est de savoir comment les valoriser (compost ou méthanisation), par que intermédiaire et enfin pour quelle utilisation. Une situation idéale reposerait sur le tri à la source, la valorisation locale par l’intermédiaire de professionnelle du compostage et sur son utilisation par une exploitation. D’un point de vue économique, il semble incohérent de mélanger des déchets pour les séparer suite à la collecte. La valorisation locale via un réseau de proximité permet de soutenir l’activité économique locale, de réduire les distances de la logistique de collecte. Enfin, les exploitants agricoles qui utilisent ce compost sur site réduisent leurs utilisations d’intrants de synthèses (engrais de type N,P,K) tout en améliorant la qualité microbienne du sol.  Ils peuvent également le vendre auprès de particuliers ou d’une collectivité. Ce compost peut devenir une source complémentaire de revenu.

A partir d’un tri correctement réalisé à la source, le point important suivant est la gestion de la collecte des déchets organiques (biodéchets). Le dispositif de collecte, s’il doit se situer aux mêmes coûts que la collecte des autres déchets, doit être le fruit d’une organisation de précision et concerner le plus de sites possibles sur un territoire donné afin de générer un effet de seuil.

 

Ci dessous quelques photos de la journée.

Nous étions sur la plateforme de compostage de Loire Compost Environnement. Leur activité consiste à collecter des déchets verts pour en faire du compost et du broyat- utilisé localement par les paysagistes, collectivités territoriales et particuliers.