Étude de filière – Le soja en France

Soja-en-France-etude-de-filièrer-consultants-naturels-couv

Que devient le soja une fois arrivé en France ? Qui achète et qui l’utilise ? Le marché français du soja doit sa particularité à la succession de décisions politiques qui sont intervenues depuis l’après seconde guerre mondiale, des accords économiques conclus entre les pays européens, et principalement, avec les États-Unis. Supérieure à 1 million de tonnes en 1973, le volume d’importation a rapidement triplé dès le début des années 80, pour culminer en 2003 à 4,7 millions de tonnes (arrêt de l’utilisation des farines animales), dont 3,7 millions de tonnes de tourteaux (résidus après extraction de l’huile) qui servent à l’alimentation animale : porcs, volailles, bovins. Importées majoritairement d’Amérique du Sud, la France est nettement dépendante en protéines pour l’alimentation animale. Le soja débarqué est entre 70% et 80% génétiquement modifiée (OGM). Une filière sans OGM existe pourtant, entretenue par un acteur historique de la grande distribution, ainsi qu’une filière française à destination de l’alimentation humaine et dont la labellisation AB est importante.

Introduction

Ce rapport, sensible, à été conçu en utilisant une combinaison d’informations officielles, de statistiques de différents Ministères du Gouvernement, de données émanant des acteurs de la filières et de calculs personnels.

Une quarantaine d’entretiens ont été menés par téléphone, et quand cela n’a pas été possible, des réponses ont été apportées par écrit à nos sollicitations. Malgré notre obstination, nous n’avons pas réussi à joindre une dizaine d’entités. Nous nous sommes cependant assurés d’être en relation avec au moins une ou plusieurs entités de chaque secteur de la filière qui utilise le soja.

Le secteur de l’alimentation animale/production de viande étant le principal utilisateur de soja en France, nous avons concentré nos efforts et notre temps à recueillir des informations de ce secteur d’activité particulier, au risque parfois de ne pas détailler des secteurs de niches, dont il nous semble qu’une connaissance générale suffit.

Données générales (extraits)

En 2009, nous avons estimé la consommation française de soja, sous toutes ses formes, à 4,7 millions de tonnes. Les importations de soja sous toutes ses formes représentent 4,63 millions de tonnes. 3,1 million de tonnes ont été consommés en tant que tourteaux par l’industrie de production de viande, comptant pour 66% de la consommation totale française de soja. En 2009, la production française était de 110 000 tonnes, ce qui représente théoriquement 3% de la consommation de ce secteur.

L’aviculture (volailles et œufs) consomme 1,25 million de tonnes de ce tourteau (selon les chiffres d’incorporation donnés par Agreste), soit 40% de la consommation totale de tourteaux du secteur de l’alimentation animale. La filière utilise peu d’alternatives au soja, dans la mesure où d’une part, le temps de production d’un poulet industriel est de moins de 30 jours, et d’autres part les farines animales étant interdites, le soja est la plante idéale qui concentre la plus grande teneur en protéines (environ 40%).

La production de porc est ensuite la deuxième plus grande consommatrice de tourteaux de soja. En 2009, 874 300 tonnes de tourteaux sont consommées, soit 28% de la consommation totale de tourteaux dans l’alimentation animale. Vient enfin la production bovine, avec 20,5%.

3,7 millions de tonnes de tourteaux ont été importés en 2009, à 72,5% du Brésil, 9,9% d’Argentine, 8,2% de Belgique et 4,2% d’Espagne. D’après l’ensemble des sources, nous estimons à 20% le taux de soja non-OGM, dont la filière principale est le Brésil.

La France a importé 637 000 tonnes de fèves de soja en 2009, importations repartie à la hausse depuis quelques années. 67% viennent du Brésil (mais seulement 27% en 2010), 19% des États-Unis (mais 39% en 2010), 5% du Paraguay (mais 15,7% en 2010) de la Belgique et du Canada. Environ 100 000 tonnes ont été utilisées directement en alimentation composée. 550 000 tonnes ont été triturées, dans la seule usine du territoire, détenue par l’entreprise Cargill en Bretagne, produisant ainsi environ 99 000 tonnes d’huile (18%) et 412 500 tonnes de tourteaux (75%).

En 2009, la France a importé 270 000 tonnes (347 000 tonnes en 2010) d’huile de soja, brute et raffinée. La quasi totalité de l’huile est importée par une seule entité et plus de 90% de cette huile est destinée à la production d’agrocarburant.

Le soja destiné à l’alimentation humaine est marginal en France et a la particularité d’être alimenté essentiellement par la production française, 110 000 tonnes, garantie sans OGM, et dont 10% environ sont issus de l’Agriculture Biologique.

Sommaire de l’étude

 1 INTRODUCTION
 2  MÉTHODE
 3  RÉSUMÉ
 4  LE MARCHÉ EUROPÉEN
4.1  Rappel historique de la dépendance en protéines des élevages européens
 5  VUE D’ENSEMBLE DU MARCHÉ FRANÇAIS DU SOJA
5.1  De la production à la consommation : schéma d’une filière
 6  LES ACTIVITÉS  DE LA FILIÈRE SOJA
 6.1  LES IMPORTATEURS
6.1.1  Idées et chiffres clés des importations
6.1.2  Les importateurs de tourteaux
6.1.3  Les importateurs de fèves de soja
6.1.4  Les importateurs d’huile de soja
6.1.5  Les ports d’importations
6.1.6  Soja OGM / non OGM / Bio / Tracé / Certifié
 6.2  LES TRANSFORMATEURS
 6.3  LES FORMULATEURS D’ALIMENTS POUR ANIMAUX
6.3.1  Le soja dans l’alimentation animale
6.3.2  Soja OGM et soja non-OGM
6.3.3  Le marché de l’alimentation animale
6.3.4  Organisation de la filière
6.3.5  Fabricants d’aliments composés pour la production de viande
6.3.6  La relation Fabricants d’aliments / Grande distribution
6.3.7  Fabricants d’aliments composés pour la production de poissons
6.3.8  Fabricants d’aliments composés pour les animaux domestiques
 6.4  LES PRODUCTEURS ET TRANSFORMATEURS DE VIANDES
6.4.1.1  Production et transformation de la viande de boucherie
6.4.1.2  Production et transformation du porc
6.4.1.3  Production et transformation de la volaille
6.4.1.4  Production des œufs
 6.5   LES UTILISATEURS D’HUILE
6.5.1  Les applications techniques
6.5.2  Les applications alimentaires
 6.6  PRODUITS ALIMENTAIRES DÉRIVÉS DE LA FÈVE DE SOJA
 6.7  INGRÉDIENTS ALIMENTAIRES DÉRIVÉS DE LA FÈVE DE SOJA
6.7.1  Farine de soja
6.7.2  Sauce soja
 6.8  LA PRODUCTION DE SOJA EN FRANCE
6.8.1  La trituration et la transformation
6.8.2  Débouchées en alimentation humaine
6.8.3  Débouchées en alimentation animale
 6.9  LA GRANDE DISTRIBUTION
 6.10  LA RESTAURATION HORS DOMICILE
6.10.1  La restauration collective
6.10.2  La restauration commerciale
 7  ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES
 8  TABLEAU DE CLASSEMENT DES ACTIVITÉS